Une victoire capitale!

16 février 2017 - 19:47

Abrest 3 - Montlucon Bien Assis 1

Face à un adversaire qui nous avait dominé à l'aller 5-1,  les Abrestois, 10e du classement, recevaient Bien Assis 9e, autant dire l'importance de ce match de reprise. 

L'entame du match était plutôt à l'avantage des visiteurs qui profitaient de la crispation et des erreurs defensives locales. L'avant centre montluçonnais interceptait une passe en retrait et se présentait en face à face avec Damien Lanterne le portier Abrestois. Ce dernier effectuait un double arrêt décisif, il gagnait son face à face avant de s'interposer sur une reprise à bout portant. 

 À son tour, la défense montluconnaise montrait de la fébrilité et offrait à son tour des cadeaux. Greg Burlot envoyait une première banderille au dessus du but, Jeremy Choisy et Tony Ribbens combinaient au coeur de la défense visiteuse et sur un ballon relâché par le gardien,  Steeve Dajoux en renard ouvrait le score d'un tir en pivot au quart d'heure de jeu (1-0).

Steeve, à nouveau, manquait de doublr le score sur un tir croisé qu'il dévissait. Puis, sur un nouveau centre,  le libero marquait contre son camp d'une superbe tête lobée  (2-0) 25e

 Abrest reculait alors et accumulait alors à nouveau les passes ratées et les mauvaises relances. Juste avant la mi temps, Corentin Dufrancais glissait et se faisait prendre le ballon plein axe. L'attaquant ne ratait pas sa cible cette fois et ramenait son équipe dans le match juste avant la pause. (2-1)

En seconde période, Abrest maîtrie mieux son sujet, Julien Avignon et Nicolas Cantat imposent leur physique et permettent à l'équipe de jouer plus haut. Le nombre de situations dangereuses laisse espérer aux hommes de Julien Combaret et de Victor Lozach un break rapide. 

Sur l'une d'elle, les locaux frappent sur le montant. MBA reste toutefois dangereux et ils sont à deux doigts d'égaliser sur une tête à bout portant sur la barre du numéro 6 qui aura dominé les débats. 

Mais, c'est Abrest qui,  au final, clos les débats avec un but du jeune Tony Ribbens qui récupère un ballon qui traînait dans la surface, fixe le gardien et l'ajuste  (70e) 3-1

Plus rien ne sera marqué mais le score aurait pu être plus lourd en fin de match, Steeve Dajoux ne peut exploiter le centre au 2e poteau de Julien Avignon, par peur de taper le montant avec sa tête. Ensuite, tour à tour, Jeremy Choisy et Tony Ribbens manquent leur tête à tête avec le gardien. 

3-1,  score final , une histoire de cadeaux en première mi temps et une seconde période plus maîtrisée même si BAM aura toujours été en mesure de revenir dans la partie. 

Une bonne opération pour l'équipe première qui prend 3 points à tous ses principaux concurrents directs. 

 

Commentaires