Une défaite amère !

24 février 2017 - 00:04

Chevagnes 1 - Abrest 0

Face à un adversaire jouant la montée,  Abrest se devait de faire un match solide pour prendre des points. Malgré  une équipe remaniée, les Abrestois voulaient rendre un dernier hommage à Bernard Lanterne, décédé brutalement vendredi d'une crise cardiaque. Ex président et trésorier  du  club , fidèle supporter mais avant tout le père de Damien, notre gardien et ami.

Après une émouvante minute de silence, nous entrons directement dans notre match en jouant très haut et en étouffant notre adversaire. A la 10e minute, l'arbitre qui semble connaître tout le monde et tutoie les joueurs locaux, ne voit pas la main de Chevagnes en pleine surface.. Lourde de conséquences,  les locaux marquent sur leur première occasion. (1-0)

Le match s'envenime quelque peu, puis Steeve Dajoux et Tony Ribbens prennent alors systématiquement le dessus sur la défense locale mais ne parviennent pas à marquer.

Pire, l'arbitre ne voit pas une nouvelle fois une main de Chevagnes pleine surface sur un tir de Steeve. 

Juste avant la mi temps, Chevagnes se crée sa seule véritable occasion franche mais Jeremy Choisy, de retour dans les buts, sort une parade décisive 

1-0 à la pause.

Au retour des vestiaires, le match est à sens unique, Abrest se crée d'entrée ses deux plus franches occasions. Steeve Dajoux, servi en retrait, pivote et tire,  mais le gardien sort une parade au pied sur sa ligne, un joli réflexe . Deux minutes plus tard, le jeune Willy Contassot, tres en jambe, déborde et centre pour la tête plongeante de Steeve  mais il ne parvient pas à la frapper et croise trop sa tête 

A force de gâcher, Abrest s'expose aux contres locaux mais toute la défense est impeccable, aucune faute technique, tout est propre et solide.

Malgré une dernière main dans la surface de Chevagnes, il est écrit que nous ne reviendrons pas au score, l'arbitre a scellé la rencontre,. 

Bref, le point d'une défaite pleine d'espoir mais remplie de regret, reste tout de même à saluer l'adversaire qui a reconnu ne pas mériter sa victoire. 

Commentaires